Photographie

Errance

​L'autoportrait. Une autre expérience dans la recherche de soi. Que pouvons-nous apprendre de nous et de ce qui nous entoure en créant un double ? Errer à travers cette histoire, tirée du bord de mon inconscience.

Il y a des "signes" dans l'attitude, la pose et le jeu de chaque prise. Sont-ils des apparences ou la signification réelle d'un soi intérieur ? Progressivement des indices apparaissent lorsque nous errons plus loin dans cette construction.

Par ses couches innombrables de réalités, une histoire apparaît en défiant la perception classique de l'autoportrait et propose une nouvelle définition d'identité.

Images de pouvoir

Les « images de beauté » ont un impact psychologique sur l’appréhension de notre corps. Notre culture nous présente des formes humaines idéalisées, des modèles inaccessibles et irréels qui font néanmoins appel à nos instincts. Images de Pouvoir est donc une confrontation directe entre nos désirs, nous-mêmes et ces formes idéalisées « bombardées » sans cesse.



Les femmes sont confrontées à une "esthétique de beauté parfaite" qui s’abat sur elles de manière implacable, qui les uniformise. Il est important de se rendre compte que nous sommes souvent inconsciemment comparées à ces femmes "parfaites".



Par la beauté, la société crée le désir et la frustration en même temps. Cela n’est nulle part plus apparent que dans la publicité, images plates qui pourtant nous attirent et nous privent simultanément de toutes réflexions.

Les cases de Maurice
La Cité Universitaire
9 m2 ; le minimum vital  attribué à un étudiant dans les chambres des cités U.

Compris dans ces espaces impersonnels, chaque étudiant se voit attribuer de manière aléatoire ses 9 m2 pour une année. Une grande diversité de personnes est confrontée à cet environnement rigide. La résidence universitaire est une construction humaine classique , un environnement "personnel impersonnel".



La cité U est un espace de concentrations, de réflexions, mais également d'amusements et de rencontres. La proximité n’influe pas pour autant sur un rapprochement social et cet espace est comme une métaphore de notre société

 

Un élément de la réalité dans un espace irréel